Citoyens du Canton d'Annot
 
"Citoyens du Canton d'Annot"
 
    
 ou Créer un compte ?
 
     
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 


Perdu le mot de passe ?
     
     
     
     
 
Accueil >> news >> Procès en diffamation : suite et peut être fin - Les documents publics à connaître et à lire - Articles
 
     
     
 
Les documents publics à connaître et à lire : Procès en diffamation : suite et peut être fin
Posté par francis le 18/2/2011 23:10:00 (1004 lectures)

Dans la famille diffamation, désinformation, manipulation, nous demandons le « père gros mensonge », que vous possédez dans votre jeu, Monsieur Ballester.

Nous savions déjà que vous aviez triché (inutile de revenir ici sur l'affaire des « faux » électeurs et du grand toilettage des listes électorales qui s'en est suivi et auquel vous n'avez pas eu le courage d'assister !). Nous savons maintenant que vous êtes un manipulateur.

Revenons donc à ce fameux procès en diffamation que vous aviez engagé contre l'ACCA.


Après notre compte rendu de cette triste affaire dans le bulletin n° 6, nous pensions en avoir terminé ; mais, toute honte bue, vous y revenez dans votre dernier bulletin de désinformation municipale, nous obligeant à une énième mise au point.

Comme nous l'avions mentionné en son temps, le but unique de ce procès était de faire taire l'ACCA et d'empêcher ainsi toute forme de démocratie de s'exercer à ANNOT. Mauvaise pioche. Non seulement votre manœuvre ne nous a pas du tout impressionnés, mais vous avez été pris à votre propre piège ! Nos propos complètement vérifiables (comme votre indemnité de maire, par exemple), s'avéraient incontestables et ne relevaient en aucun cas de l'humour ou de la satire ! Ils rentraient uniquement dans le cadre de l'information due à chaque citoyen. Information et transparence qui vous sont étrangers, voire insupportables !

Naturellement, assuré de votre échec et constatant que l'ACCA ne s'était pas laissée intimider, vous avez, sur les conseils de votre avocat, opéré volte face en vous retirant du procès et en tentant une pirouette avec des arguments fallacieux !

Vous oubliez simplement de préciser, ce qui aurait été faire preuve d'honnêteté, ce qu'aura coûté aux contribuables Annotains votre tartuferie en frais d'avocat, pénalités et autres (1000 euros de pénalités à verser à l'ACCA). Nous attendons instamment le détail des frais engagés dans votre prochain bulletin et espérons sans trop y croire que vous les prendrez en charge à titre personnel et non sur le budget de la commune.

Vous parlez dans votre paragraphe consacré au procès d'une stratégie de communication et êtes décidé à ne plus tomber dans ce genre de polémique. En l'occurrence, c'est vous qui relancez la polémique en tenant à nouveau des propos totalement erronés.

Est-il bien utile de rappeler que c'est vous et vous seul qui avez initié ce procès à notre encontre, qui vous en êtes retiré après avoir gaspillé l'argent du contribuable Annotain, et qui maintenant osez pleurnicher parce qu'on vous aurait fait « tomber » dans un traquenard !
Quelle piètre justification et quel manque de courage à assumer ses propres responsabilités !

La seule chose intelligente qui ressort de votre pamphlet est que vous auriez mieux fait de consacrer vos forces aux projets qui améliorent le quotidien et garantissent l'avenir de tous les Annotains -nous vous citons-. Hélas, là encore, ce vœux pieux, n'est qu'un mirage de plus au regard des projets que vous êtes incapable d'avoir par ignorance et par paresse. Quant à l'avenir des Annotains vous ne vous en souciez guère plus que de votre première chemise !

Nous aurons plaisir à vous entendre lire le jugement dans le cadre du compte rendu que vous êtes tenu de faire à votre conseil municipal, et en séance publique, en conformité avec les dispositions du code général des collectivités territoriales qui vous obligent à informer l'assemblée de suites des contentieux pour lesquels ladite assemblée vous a donné délégation.

A bon entendeur.

Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.